Par : Bernard P
Publié : 5 avril 2015

03.04.2015 - AFA - Portugal

Portugal : Les autorités portugaises souhaitent la mise en place obligatoire d’un questionnaire d’aide à l’apparentement

 

Les autorités portugaises rappellent aux familles ayant un projet au Portugal qu’elles proposent trois profils d’enfants, ayant très majoritairement une histoire de vie complexe.

  •  Les enfants en bonne santé
  •  Ceux présentant des problèmes de santé légers à modérés comme, par exemple : enfant malvoyant, VIH + sous traitement….
  •  Ceux souffrant de problèmes de santé importants ou de handicaps.

Le Portugal enregistre régulièrement de nouvelles candidatures de familles accompagnées par l’Agence Française de l’Adoption (AFA), mais se retrouve régulièrement en difficulté au moment d’étudier ces candidatures dont les projets d’adoption ne sont pas assez détaillés selon leurs attentes.

Afin de répondre au mieux aux attentes des Autorités partenaires de l’Agence, l’AFA met en place un questionnaire d’aide à l’apparentement pour le Portugal. Cette exigence concerne tous les dossiers orientés vers ce pays.

La place centrale de l’enfant apparaît dans ce questionnaire qui vous invite à réfléchir concrètement à votre projet d’adoption. Il doit être rempli avec l’aide d’un médecin et le contenu doit être conforme à votre notice. Le Pôle Europe vous invite aussi à échanger avec l’équipe de l’ASE qui vous accompagne, notamment en ce qui concerne l’histoire des enfants et les conséquences psycho-affectives.

Si votre projet ne correspondait plus à votre notice, l’AFA vous invite à procéder auprès des services de votre Conseil Général à une demande de modification de notice.

En savoir plus :