Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2015 > Actus-Mars 2015 > 18.03.2015 - Edition Dijon ville
Par : Bernard P
Publié : 23 mars 2015

18.03.2015 - Edition Dijon ville

Adoption plénière et simple

 L’adoption a pour objet de créer un lien de filiation juridique entre des personnes qui ne sont pas parentes par le sang. Deux types d’adoption existent :

- L’adoption plénière, qui n’est, en principe, permise, que pour les enfants âgés de moins de 15 ans et accueillis au foyer du ou des adoptants depuis au moins six mois. Elle rompt les liens de l’enfant avec la famille d’origine et l’enfant adopté est considéré comme l’enfant légitime du ou des adoptants. Elle est définitive et irrévocable. L’enfant portera le même nom de famille, sera placé sous l’autorité parentale des adoptants et aura la même vocation successorale que celle d’un enfant légitime.

- L’adoption simple, en revanche, est possible quel que soit l’âge du futur adopté, mineur ou majeur. Elle permet de créer un lien de filiation s’ajoutant au lien de filiation par le sang. L’adopté se trouve ainsi rattaché à deux familles et conservera ses droits successoraux dans sa famille d’origine. Le nom de famille de l’adoptant sera ajouté au nom de l’adopté qui bénéficiera des mêmes droits successoraux qu’un enfant légitime à l’égard de l’adoptant. Enfin, l’adoption simple peut être révoquée pour des motifs graves.