Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2015 > Actus-Mars 2015 > 20.03.2015 - Vice Primature de l’Intérieur et de la Sécurité - (...)
Par : Bernard P
Publié : 22 mars 2015

20.03.2015 - Vice Primature de l’Intérieur et de la Sécurité - Congo

Adoption des enfants congolais
Les États- Unis plaident pour la levée de la suspension.

Suspendue il ya 18 mois, la procédure de sortie des enfants congolais adoptés était au menu de cette rencontre entre le vice- premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité et une délégation des États Unis d’Amérique. Conduite par la vice- ministre américaine aux affaires consulaires Michele Thoren Bond, en séjour à Kinshasa, cette délégation américaine est venue plancher sur la reprise des adoptions en RDC.

Le 25 septembre 2013, après avoir constaté plusieurs abus, le gouvernement congolais avait décidé de suspendre les autorisations de sortie de tous les enfants congolais adoptés, question de tirer les choses au clair sur toute procédure d’adoption. Depuis lors, des centaines d’enfants, adoptés par les familles américaines, en particulier, et occidentales en général, sont retenus au pays. Michele Thoren Bond est venue plaider auprès du gouvernement congolais afin qu’une solution soit trouvée sur cette question, dans l’objectif de permettre à tous ces enfants de rejoindre leurs familles adoptives aux Etats Unis d’Amérique. L’émissaire américain a appelé la RDC a traiter les dossiers des enfants cas par cas, pour faciliter ceux qui sont en règle avec la réglementation congolaise et américaine d’obtenir les autorisations de sortie.

Au nom du gouvernement congolais, le vice- premier ministre a reconnu que l’adoption était un haut degré d’humanisme mais qui exige que des mesures soient prises pour la protection des enfants. Evariste Boshab a justifié la décision prise par la RDC qui ne visait qu’à protéger les enfants, au regard des nombreux abus constatés dans le processus d’adoption. Le patron de la territoriale a, cependant, noté que cette suspension ne fermait pas complètement la porte. Le vice- premier ministre en veut pour preuve le fait que pendant ces dix- huit mois de suspension, une quarantaine de réunions se sont tenues entre les autorités congolaises et les différents pays concernés pour trouver des solutions adéquates. Evariste Boshab a annoncé à ses interlocuteurs qu’il venait d’obtenir une autorisation du chef du gouvernement pour convoquer une réunion interministérielle des portefeuilles concernées par les procédures d’adoption. La rencontre aura pour objectif de lever toutes les équivoques et régler, une fois pour toute, la question d’adoption des enfants congolais, appelée à se pratiquer selon les règles de l’art.

Le vice- premier ministre a refusé de donner un délai quelconque, mais il a promis que la situation sera décantée dans les jours qui arrivent. Madame Michele Thoren Bond, l’ambassadeur des USA en RDC vous appellera très prochainement pour vous donner la bonne nouvelle, a- t- il dit. La vice- ministre américaine s’est dit satisfaite et rassurée des entretiens avec le vice- premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité. Notez qu’Evariste Boshab était entouré pour cette séance de travail de plusieurs membres du gouvernement. On a noté la présence des vice- ministre de l’intérieur, Martine Bukassa Ntumba, de la défense nationale, réinsertion et anciens combattants, René Sibu, des congolais de l’étranger, Boyamba Okongo mais aussi des responsables de la Direction Générale de Migration, DGM.

Cellule de Communication

Claude PERO LUWARA.