Par : Bernard P
Publié : 14 décembre 2014

03.12.2014 - Presse France Culture

Qu’est-ce qu’un père ?

L’accouchement sous X est peu fréquent et il est encore plus inhabituel que le géniteur reconnaisse l’enfant et souhaite l’élever. Le père est le grand oublié mais dans la plupart des cas, cet effacement l’arrange. Tel n’est pas le cas de Yohann Delorme, père biologique d’un petit garçon né sous X, placé en vue d’adoption juste après qu’il reconnaisse l’enfant et demande une suspension d’adoption. Le Conseil général, sûr de son bon droit, le délai officiel de rétractation étant passé, n’en a pas tenu compte d’autant que le père avait omis de demander la restitution de l’enfant ce qu’il a fait trop tardivement. La première décision juridique de remise de l’enfant à son père a été cassée et, le 25 novembre dernier, la cour d’appel de Rennes a finalement refusé la restitution au père et confié l’enfant âgé de 18 mois à sa famille adoptive. La cour a refusé d’accorder au père un droit de visite jugé « prématuré ». Celui-ci a déclaré à la presse que son passé judiciaire avait joué dans la décision de la cour d’appel et il n’a probablement pas tort. Dans son arrêt, outre les arguments juridiques et psychologiques, la cour pointe l’absence de projet d’accueil pour l’enfant, rappelle qu’il sort de prison et met en avant les rapports des agents chargés de son suivi.