Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2014 > Actus - Juillet 2014 > 02.07.2014 - Ministère des affaires sociales et de la santé
Par : Bernard P
Publié : 2 juillet 2014

02.07.2014 - Ministère des affaires sociales et de la santé

Adoption internationale, familles et enfants dits « à besoins spéciaux »
L’article plaide pour une plus grande implication des équipes psychosociales et médicales à toutes les étapes du processus adoptif de l’adoption internationale. Pour ces enfants, il utilise la notion d’enfants « à besoins spéciaux » et définit 4 niveaux de besoins.

Catégorie  : Article

Auteur  : Jean-François Chicoine et al

Support  : Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux

Editeur  : De Boeck Supérieur

Date : 2012

Pagination : p. 155 à 183

Résumé :
Faciliter l’adoption internationale d’enfants dits « à besoins spéciaux » est une action humaine, morale et civique, dont la légitimité, par ailleurs totalement défendable, est en harmonie avec le principe de l’intérêt supérieur de l’enfant. Cette manière de concrétiser des adoptions a pourtant ses conséquences sur l’enfant, d’ailleurs en partie tributaires des impacts stressants sur ses nouveaux parents, ainsi que des effets de complexification sur la pratique des experts médico-sociaux œuvrant auprès des arrivants et leurs familles. À notre avis, une implication magnifiée des équipes psychosociales et des consultants médico-nursing s’impose urgemment en la matière, et ce, selon les rôles respectifs de tout un chacun, à toutes les étapes du processus adoptif, d’autant qu’en l’absence de recherches prospectives sur les réalités concrètes qui sous-tendent la question, nous demeurons convaincus que c’est la définition même du concept et ses conséquences anticipées qui posent problème.

Lire l’article sur Cairn