Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2014 > Actus - Juin 2014 > 06.06.2014 - Presse Agence d’information d’Afrique centrale - (...)
Par : Bernard P
Publié : 7 juin 2014

06.06.2014 - Presse Agence d’information d’Afrique centrale - Italie/RDCongo

Associations et représentants des institutions religieuses ou étatiques se sont retrouvées pour réfléchir à la manière d’aborder la question des adoptions 

L’arrivée la semaine dernière à Rome de trente et un petits Congolais adoptés par des familles italiennes a suscité un vaste mouvement de réflexion dans la péninsule. Les difficultés rencontrées par les vingt-quatre familles adoptantes, prises en étau entre les comportements peu scrupuleux d’individus considérant cette question sous l’angle d’une simple mode et le souci bien compris de la République démocratique du Congo de dépoussiérer les dossiers en ce domaine, ont donné matière à revoir les procédures.

Associations et institutions se sont donc retrouvées vendredi à Florence, en Toscane, pour faire le point. Pour la présidente de la commission italienne pour les adoptions internationales, Silvia della Monica, il ne fait aucun doute qu’il faut éviter une « manière scandaleuse d’aborder le thème des adoptions internationales. La question est très importante, parce qu’il s’agit de donner une famille à tant d’enfants abandonnés, une famille qu’ils ne choisissent pas. » Silvia Della Monica a aussi plaidé pour un soutien plus résolu du gouvernement italien, notamment en maintenant des financements adéquats à la commission.