Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2014 > Actus - Mars 2014 > 19.03.2014 - Presse Sud Quotidien - Sénégal
Par : Bernard P
Publié : 25 mars 2014

19.03.2014 - Presse Sud Quotidien - Sénégal

PROTECTION DE L’ENFANT AU SENEGAL

Vers l’adoption d’une base de données unique et référentielle
Un atelier de partage pour la mise en place d’une base de données unique dans le secteur de l’enfance a réuni avant-hier, lundi 17 mars à Dakar des acteurs en charge de la production des statistiques et de la gestion d’informations sur le secteur de la protection de l’enfance. Cette rencontre est organisée par la Direction des Droits, de la Protection de l’Enfance et des Groupes Vulnérables (Ddpegv).

Un projet de base de données et des indicateurs du secteur de la protection de l’enfant a été soumis à l’appréciation de participants à un atelier de partage sur la protection de cette couche vulnérable. Cette rencontre ouverte avant-hier, lundi 17 mars 2014, constitue une vieille revendication des acteurs aussi bien du côté de l’Etat que des partenaires techniques.

Selon Niokhobaye Diouf, patron de la Direction des Droits, de la Protection de l’Enfance et des Groupes Vulnérables (Ddpegv, ce système de gestion de l’information entre dans le cadre de renforcement du Document de la stratégie nationale de protection de l’enfant, validé le vendredi 27 décembre dernier, lors d’un conseil interministériel. A son avis, l’adoption de ce nouvel outil devra non seulement permettre au Sénégal de disposer de sa première base de données fiables pour le secteur de la protection de l’enfan­­ce mais également d’améliorer la gestion de l’information relatives à la situation des enfants en matière d’abus et d’exploitation sexuelle, d’éducation ou encore de protection.