Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Année 2016 > Actus - Mai 2016 > 4.5.2016 - El Watan
Par : Bernard P
Publié : 13 mai 2016

4.5.2016 - El Watan

Six enfants abandonnés confiés à des familles d’accueil à l’étranger

Une cinquantaine de nouveau-nés ont été placés en milieu familial au titre de la kafala depuis janvier 2016 dans la wilaya d’Oran, selon les statistiques de la direction de l’action sociale (DAS).

Six parmi les enfants abandonnés ont été placés chez des familles d’accueil algériennes de confession musulmane vivant à l’étranger. Selon la même source, près de 110 enfants âgés de moins de 6 ans ont été placés à la pouponnière durant les quatre premiers mois de l’année en cours. 62 enfants ont été placés au niveau de la pouponnière après avoir été abandonnés par leurs mères, 34 ont placés sur ordonnance du juge des mineurs alors que 15 autres étaient en danger moral.
Ces placements par ordonnance judiciaire, émanant du juge des mineurs, interviennent dans le cadre de la protection de l’enfance menacée. Un délai de réflexion de trois mois a été accordé aux mères biologiques, avant que ces enfants abandonnés ne soient placés en milieu familial. Avant le placement d’un enfant dans une famille, les services compétents mènent une enquête minutieuse auprès des couples adoptifs. Concernant les démarches de la kafala à l’étranger, les services consulaires habilités effectuent les procédures de l’enquête préliminaire. Les services compétents en la matière, attachés au consulat du lieu de résidence du couple demandeur, passent au crible les conditions dans lesquelles sera finalement orienté l’enfant adopté. Durant la même période de l’année écoulée, 23 nouveau-nés, dont 16 de sexe masculin, ont été placés en milieu familial au titre de la kafala alors qu’en 2014, 63 enfants ont été placés dans des familles d’accueil.