Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Année 2016 > Actus - Février 2016 > 09.02.2016 - Génétique
Par : Bernard P
Publié : 14 février 2016

09.02.2016 - Génétique

Adoption internationale en France : Une baisse qui augmenterait les demandes de PMA et GPA ?
La Mission de l’Adoption Internationale a publié son bilan 2015 : « Seuls 815 enfants étrangers ont été recueillis par des français en 2015 ». La France passe ainsi « sous le seuil symbolique des 1000 adoptions annuelles », le chiffre le plus bas depuis le début des années 80. Il s’agit « de la cinquième année consécutive de baisse » (cf. Ined : « l’adoption internationale n’est presque plus une option). Une tendance qui touche également les autres pays d’accueil comme les Etats-Unis. Toutefois, « on comptait fin 2013 plus de 18 000 agréments en cours de validité ».
Les principaux pays d’origine sont le Vietnam, la Colombie et la Cote d’Ivoire. 54% des adoptions ont concerné des garçons et 46% des filles. 65% des adoptions « ont bénéficié à des enfants ‘à besoins spécifiques’ »[1]. « Seuls 10% » des enfants confiés à l’adoption internationale sont orphelins, la majorité d’entre eux est abandonnée ou retirée à leurs parents.
« Moins d’une dizaine de couples homosexuels ont réalisé une adoption à l’étranger » suite à la loi sur le mariage pour tous. Ces enfants sont originaires d’Afrique du Sud ou du Brésil, « seuls pays ouverts à l’adoption par les couples de même sexe ».