Par : Bernard P
Publié : 2 novembre 2015

02.11.2015 - Top-Congo

Adoption- Le gouvernement congolais a décidé de laisser partir 72 enfants

Après des abus enregistrés dans les dossiers d’adoption d’enfants par des familles de nationalité étrangère, le gouvernement avait décidé d’interdire toutes sorties d’enfants adoptés.

Une commission avait, depuis, été mise sur pied mais, "face au désordre constaté autour de cette commission, il avait été décidé qu’elle ne siège plus", a reconnu à TOP CONGO FM, le ministre congolais de la justice.

Selon Alexis Thambwe Mwamba, "le gouvernement ayant examiné la plupart des dossiers, avec des experts de la Primature, des ministères de l’intérieur, des affaires étrangères, de la défense, de la justice et du genre, de l’ANR et de la DGM, a constaté que 69 dossiers sont parfaitement en ordre et que les enfants pouvaient être autorisés à partir".

"J’ai appelé les ambassadeurs des pays concernés pour le leur signifier".

Selon le ministre de la justice, 14 enfants se rendront aux USA, 10 en Italie, 12 en Belgique, 10 au Canada, 1 en Allemagne, 10 en France, 11 aux Pays-Bas et 1 en Suisse.

"Par ailleurs, 3 enfants atteints de maladie grave qui ont été adoptés sont également autorisés à sortir".

Sur TOP CONGO FM, le ministre Thambwe a prévenu que cette décision est la dernière en la matière, "tous les autres dossiers d’adoption devront attendre la promulgation d’une nouvelle loi sur les adoptions actuellement en débat. Tant que la nouvelle loi ne sera pas adoptée et promulguée, on ne discutera plus de cas des adoptions internationales".

Selon le ministre de la justice, il resterait plus de 1000 dossiers en suspens.

En septembre dernier, Francois Balumuene (photo), le nouvel ambassadeur de la RDC aux USA, en recevant des familles d’adoption dans son cabinet à Washington avait fait cette promesse.

Depuis, même au State Department, on disait attendre avec scepticisme une décision qui semblait ne pas être sur le point d’arriver.