Par : Bernard P
Publié : 26 août 2015

24.08.2015 - El Watan

Ils sont soumis à autorisation d’un juge

Des enfants adoptés refoulés à l’aéroport

En cette journée de samedi 22 août, Imène, nous l’appellerons ainsi, une adolescente d’à peine 16 ans, a vécu l’enfer à l’aéroport Houari Boumediène d’Alger.

Avec ses parents adoptifs, elle devait s’envoler pour des vacances à l’étranger lorsque la police des frontières a mis un terme à ce voyage de la manière la plus brutale. Isolée du reste des voyageurs qui étaient dans la salle d’embarquement, après avoir été privée de ses documents de voyage, la famille est restée durant des heures sur les bancs de la salle d’attente, subissant le regard tantôt interrogatif, tantôt accusateur des passagers qui défilaient.

L’angoisse, le stress et surtout un sentiment de culpabilité pesant lourdement. Pourquoi ? Une question à laquelle ni le père ni la mère n’ont pu donner de réponse à la jeune fille qui s’était mise à pleurer. Pourtant, celle-ci n’en est pas à son premier voyage à l’étranger. Elle et sa sœur, également adoptée, ont déjà visité plusieurs pays avec leurs parents.