Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l’adoption > Actualités - Archives > Actualités - Année 2015 > 07 . Actus - Juillet 2015 > 29.07.2015 - Groupe l’Avenir - RD Congo
Par : Bernard P
Publié : 5 août 2015

29.07.2015 - Groupe l’Avenir - RD Congo

Déblocage de l’adoption des enfants

« Vie en famille » écrit à Mme Olive Lembe Kabila

C’est depuis le 23 septembre 2013, que le gouvernement congolais avait suspendu les autorisations de sortie à l’encontre des enfants congolais adoptés par les étrangers dans le but de réorganiser les choses. En juin 2015, la commission interministérielle, mise en place deux mois plus tôt, confirmera la validité de plusieurs jugements d’adoption. Mais aujourd’hui, aucun enfant n’a pu rejoindre ses parents. Et ce, en dépit des séances de travail entre les pays concernés et le Gouvernement congolais.

A ce jour, « Vivre en famille », organisme français autorisé à l’adoption et organisme de solidarité internationale, qui intervient en Rd Congo depuis 2004, est obligé de passer de la déception à l’incompréhension, pour en arriver aujourd’hui à une véritable peur de ne jamais voir aboutir leurs projets, ces parents en appellent au cœur de femme de Maman de Mme Olive Lembe Kabila. C’est la raison pour laquelle « Vie en famille » a a saisi hier le cabinet de la Première Dame, Mme Olive Lembe Kabila, pour un dernier recours.

Au-delà de cet acte de dépôt de la lettre ouverte, « Vie en famille » compte, début août 2015, organiser un point de presse pour donner de la visibilité de la quête de l’intérêt de l’enfant dans tous les dossiers valides, mais encore bloqués. Et ce, dans l’objectif de faire adhérer les journalistes, puis la population, à la nécessité impérieuse de laisser immédiatement partir les enfants dont les jugements ont été régulièrement prononcés.

En République démocratique du Congo, « Vie en famille » est représentée par Jules Kidinda, Coordonateur des entreprises du Groupe L’Avenir, présentateur et éditeur des émissions à succès de la télévision congolaise et sur internet. Nous apprenons qu’il a multiplié des interventions à la radio, à la télévision congolaise en faveur de l’adoption internationale. Et sa page Facebook est régulièrement lue par 25.000 familles, éparpillées dans les pays concernés par l’adoption en RDC. Il est considéré par ces familles, par ses compatriotes et par les autorités de son pays comme le porte-parole des enfants orphelins et vulnérables, ainsi que de leurs parents adoptifs.

C’est dans cette optique qu’un point de presse est projeté dans les jours à venir et qui sera animé par Jules Kidinda, qui sera entouré de tous les autres membres de « Vie en famille » venus de l’Europe. A l’occasion, un juge pour enfants et des représentants des organismes d’adoption des pays étrangers, intervenant en RDC seront aussi là. Dans la salle, deux reportages sur le bonheur des enfants adoptés, mais également sur l’angoisse des familles en attente de leurs enfants seront projetés. Toujours dans la même salle, des enfants vivants en orphelinat seront au premier rang.