Par : Bernard P
Publié : 5 août 2015

31.07.2015 - France diplomatie

Étude de la MAI et du Service Social International (SSI)

Si la santé des enfants adoptés est une question centrale et légitime dans toute histoire d’adoption, elle reste pourtant peu traitée par la littérature et la recherche spécialisées. Partant de ce constat, la Mission de l’Adoption Internationale (MAI) du Ministère français des Affaires étrangères a proposé au Centre international de Référence pour les Droits de l’enfant privé de famille (CIR) / Service Social International (SSI) de conduire ensemble une étude sur ce thème.

Il convient d’emblée de préciser que l’étude n’a pas pour but de dresser un bilan des différentes pathologies dont les enfants adoptés peuvent être affectés, ni d’étudier la manière dont les enfants sont suivis médicalement après leur adoption. Il s’agit plutôt ici d’examiner quelle est la place donnée dans le processus adoptif aux questions liées à la santé de l’enfant et quelle est l‘organisation de la prise en charge sanitaire.