Par : Bernard P
Publié : 6 juillet 2015

01.07.2015 - IRIN - Niger

La crise humanitaire négligée au Niger

Niamey/Dakar , 30 juin 2015 (IRIN) - En novembre dernier, des membres de Boko Haram sont arrivés chez Fanna Liman Mustafa, 25 ans, et ont incendié sa maison de Baga, dans le nord-est du Nigeria. Elle a décidé de fuir au Niger avec ses quatre enfants. Le destin a voulu qu’elle ait de la chance : les militants islamistes sont revenus au mois de janvier et ont massacré des centaines, voire des milliers de civils.

« Nous avons tout perdu dans l’incendie causé par les attaques », a dit à IRIN Mme Mustafa, en expliquant que les militants étaient arrivés de la région de Diffa, au sud-est du Niger, avec les vêtements qu’ils avaient sur le dos et rien d’autre.